Actualités

Visioconférence avec la CJ

Visioconférence avec la CJ 1500 1180 AFA - Association Francophone d'Aïkido asbl.

Happy Hour Samedi 8/05 à 14h

Vous nous manquez!!!
La Commission junior propose à vos enfants un après-midi détente en visioconférence ce samedi 8 mai à 13h45.
Au programme : un temps de discussion pour se retrouver suivi de plusieurs petits jeux et surtout beaucoup de fun avec vos partenaires d’aïkido et vos membres de la CJ préférés!
La réunion se fera sur google meet, et vous pourrez la rejoindre via ce lien : https://meet.google.com/jnx-joyw-fxz
Envie de participer ? Inscrivez-vous via l’évènement facebook suivant : https://fb.me/e/1hNkPmyr8
L’inscription n’est pas obligatoire mais facilite l’organisation.
! Cet événement organisé par la CJ est ouvert seulement aux 7-16 ans !

Interview de Claudy Bastin Shihan

Interview de Claudy Bastin Shihan 1042 1220 AFA - Association Francophone d'Aïkido asbl.

Claudy Bastin Shihan


Que représentent pour toi cette nomination et le titre de Shihan?

J’ai été très touché et heureux de recevoir ce titre de Shihan. Après des années de pratique et de recherche, c’est un titre que je ne pensais pas recevoir et je remercie encore le président de la commission des grades et le président de la fédération pour cela.

Est-ce qu’on peut dire que c’est le couronnement d’une carrière d’aïkidoka? Qu’est-ce qui va changer pour toi?

C’est la récompense d’une carrière d’aïkidoka, oui. Je ne vais pas changer, je compte rester comme je suis, pratiquer et toujours perfectionner car il y a toujours plus à apprendre.

Peux-tu nous faire un résumé des grandes lignes de ta vie d’aïkidoka ?

Apres avoir pratiqué la boxe et le karaté, j’ai débuté l’aïkido en 1968 en tant qu’élève de Dany Leclerre. Après l’obtention de mon Shodan, j’ai ouvert mon dojo.
Ça fait maintenant 52 ans que je suis sur les tatamis.

Que donnerais-tu comme conseils à la nouvelle génération ?

Vivre sa pratique avec plaisir, ne pas courir après le grade; dans la vie d’aïkidoka, il arrive d’avoir un passage à vide et c’est là qu’il ne faut pas lâcher. Il n’y a pas de secret, comme on dit au dojo: « T T T: travail travail travail »

Pour toi, comment pourrait-on promouvoir l’aïkido?

Je trouve que l’aïkido n’est pas trop mal placé. Si l’on veut plus de pratiquants, il faudrait le faire connaitre plus amplement; soit en parler plus autour de soi, soit par la pub, les démonstrations, le porte à porte,…

Interview de Jean-Pierre Jacquet Shihan

Interview de Jean-Pierre Jacquet Shihan 1042 1220 AFA - Association Francophone d'Aïkido asbl.

Jean-Pierre Jacquet Shihan

Que représentent pour toi cette nomination et le titre de Shihan?

Je remercie toutes celles et ceux qui m’ont contacté à l’occasion de cette nomination. J’ai été très agréablement surpris de l’importance qu’elle pouvait susciter auprès des pratiquants et des amis qui me connaissent.

Est-ce qu’on peut dire que c’est un couronnement d’une carrière d’aïkidoka? Qu’est-ce qui va changer pour toi?

Je ne le prends pas comme un couronnement, je le perçois plutôt comme une étape à un moment de la vie où le monde de l’aïkido apprécie mon engagement, mon aura et ma participation à la construction d’amitiés, de connivences et aussi de couples. Une reconnaissance pour mon intégrité et ma respectabilité.
Rien ne va changer, sinon peut être le regard des autres.

Comment, par ton parcours, expliques-tu ton évolution, peux-tu nous faire un résumé des grandes lignes de ta vie d’aïkido?

Je ne vais pas m’étendre en détail sur ces 49 années merveilleuses faites d’amitiés, de sueur où j’ai eu la chance d’emmener mes enfants et mon ex épouse. C’est au début l’histoire d’un coup de foudre après un peu de judo et ensuite de karaté. J’avais un goût de trop peu, et un ami m’a emmené dans un dojo de Liège. C’était en septembre 1972,dès le premier cours ce fut le départ fulgurant vers une pratique rude et assidue.

Que donnerais-tu comme conseils à la nouvelle génération?

Travaillez sans relâche, non pas pour un grade mais pour le bonheur de vivre l’aïkido. Les grades sont des reconnaissances, le niveau technique est le fruit de l’effort et resplendit lorsque vous vous exprimez. Le grade ne se voit pas, alors que …

Pour toi, quel est l’avenir de l’aïkido?

L’aïkido sera ce que nous en ferons.